Accueil » Allocation des Travailleurs Indépendants

L’allocation des travailleurs indépendants, pour qui ?

allocation travailleur indépendant

L’Allocation des Travailleurs Indépendants

Avant le 1ᵉʳ novembre 2019, les travailleurs non-salariés étaient dépourvus de droits au chômage. Ce n’est plus le cas aujourd’hui depuis que l’État a mis en place l’ATI (Allocation des Travailleurs Indépendants). Cette allocation permet de percevoir 800€ bruts durant 6 mois maximum, sous certaines conditions. Après étude elle reste limitée par son montant, sa durée et surtout ses conditions d’attribution. L’ATI est la bienvenue, mais elle reste insuffisante pour REBONDIR ! 

Pour en savoir plus sur l’obtention de votre ATI, rendez-vous sur le site de France Travail (Pôle emploi)

Pour assurer votre rebond à hauteur de vos revenus grâce à un contrat perte d’emploi du dirigeant, contactez ACD.

Simuler ma demande
allocation chomage travailleur indépendant

Mandataire social, bénéficiez-vous de l’allocation chômage ?

Vous trouverez ci-dessous un comparatif salarié / mandataire social bénéficiant d’un contrat perte d’emploi du dirigeant. Toute l’équipe ACD est à votre disposition pour vous renseigner.

Cotisations salariales : 4,05% du salaire brut sont versés à l’Assurance chômage.  
Allocations Chômage du salarié : 57% du salaire journalier de référence brut sur une durée de 24 mois maximum (≃70% du net).

Cotisations Mandataire Social : Elles sont considérées comme un sursalaire. Elles sont soumises à cotisations sociales (CSG/CRDS) et ne sont pas déductibles du revenu imposable.

Prestations du mandataire social : Formules couvrant de 50 à 80% du revenu net sur une durée allant de 9 à 24 mois.

NOUS CONTACTER
Découvrez nos solutions, la fiscalité et qui sommes-nous !